ARTISAN DU MOIS

Marie-Anne Thieffry est l’artisan du mois !

Cet épisode de l’Artisan du mois est dédié à la dentellière sur carton, Marie-Anne Thieffry. Artisane d’exception, elle sublime cette matière pauvre en la transformant en véritable œuvre d’art. Dans cette vidéo, elle nous fait découvrir et nous raconte son aventure artistique avec le carton.

Marie-Anne Thieffry, dentellière sur carton

Ce savoir-faire est très récent et Marie-Anne Thieffry demeure pionnière de ce métier si particulier. Dans une volonté d’upcycling, elle réemploie des cartons usagés pour créer. Certains d’entre eux ont d’ailleurs fait plusieurs fois le tour du monde. L’artisane s’inscrit dans une profonde démarche de responsabilité environnementale et démontre que l’artisanat d’art peut être une solution dans le monde de demain.

Mais ce parti pris ne définit pas le travail de l’artisane. En effet, une véritable complicité s’opère entre les deux entités et Marie-Anne Thieffry réalise chacune de ses œuvres tout en sensibilité et poésie. Avec un profond respect pour sa matière qu’elle va anoblir avec soin, elle la coupe, la moule ou la colle et réalise des sculptures mais également des pièces comme des lampes ou des fauteuils.

Le métier

D’abord directrice artistique pendant plus de 20 ans dans une agence de communication, Marie-Anne Thieffry est rattrapée par son désir de créer de ses propres mains et de se confronter à la matière. Au début, elle fait connaissance avec le carton et l’expérimente. Petit à petit, son style apparaît, s’installe et évolue. L’artisane sait tout du carton et en fait ressortir ses parties invisibles comme la cannelure, sa spécialité.

Le geste

Le geste que préfère l’artisane est la dentelle. Cette partie de la création lui donne une infinie liberté puisqu’elle laisse aller le carton afin qu’il prenne place de son propre gré sur la structure. Mais elle n’oublie pas l’importance de la main qui joue également son rôle de guide pour parfaire cette dentelle.

La transmission

Désireuse de faire perdurer et de faire évoluer son nouveau métier, Marie-Anne Thieffry accorde une grande importance à la transmission. En effet, c’est pour elle un moyen de partager à la fois sa démarche d’upcycling et à la fois son savoir-faire et ses techniques. Par ailleurs, cet acte n’est pas à sens unique et l’artisane est convaincue que ces stagiaires la « font évoluer autant qu’elle transmet sa passion ».

Pendant plus de 15 ans Marie-Anne Thieffry a découpé tous ses cartons à la main, au cutter. La Fondation Rémy Cointreau l’a accompagnée dans l’acquisition d’une découpeuse numérique. Cette aide lui a permis de développer sa production mais surtout de réaliser des pièces plus complexes et d’économiser ses poignets.

Partagez cet article

Autres articles à lire...

Fondation Rémy Cointreau Transmission

Journées Européennes des Métiers d’Art

Cette semaine ont lieu les Journées Européennes des Métiers d'Art, une occasion unique de découvrir les métiers d'art. Cette année, la région Auvergne-Rhône-Alpes et le Portugal sont à l'honneur. 

Fondation Rémy Cointreau INMA Institut National des Métiers d'Art

Participation au Jury du Prix Avenir des Métiers d’Art (INMA)

Le 11 Janvier 2018, Caroline Martin-Rilhac et Hervé Dumesny, représentant la Fondation Rémy Cointreau, ont participé au Jury au Prix Avenir des Métiers d’Art national 2017 – niveau IV et V – dans les locaux de l’Institut National Métiers d’Art.