ÉVÉNEMENT

Chercheurs d’Orgues, un nouveau documentaire sur Arte

La Fondation Rémy Cointreau est en partenariat avec Schuch Productions, dans la production de « Chercheurs d’Orgues ». Ce documentaire de 91 min réalisé par Pascale Bouhénic et Bernard Fouccroulle souhaite mettre en exergue cet instrument séculaire trop peu connu du grand public.  Alors qu’il a traversé les siècles et qu’il occupe une place importante dans le paysage patrimonial européen, l’objectif est d’évoquer l’orgue comme un témoin discret de notre passé, empli de modernité.

Ce documentaire est disponible dès le 1er mai 2022 sur le site arte.tv, et sera diffusé sur vos écrans le dimanche 8 mai 2022 à 17h10 !

Chercheurs d’Orgues

Créé il y a plus de deux mille ans, l’orgue a parcouru les siècles et a connu son apogée au XVIIe. À cette époque, tous les compositeurs s’emparaient de lui. Aujourd’hui, cet instrument à vent ancestral est souvent associé aux églises, alors qu’il représente bien plus qu’un simple accompagnateur de chants religieux. À elle seule, la France compte aujourd’hui 65 facteurs d’orgue et 8700 orgues dont 1500 sont classés.

Grâce à un voyage à travers l’Europe, ce documentaire propose de découvrir l’orgue comme un instrument moderne, multiculturel, riche d’architectures variés et de répertoires musicaux à l’interprétation infinie.

L’orgue offre la possibilité aux organistes de jouer avec un chœur entier. En effet, il se compose de plusieurs parties comme le poste de commandement, le clavier à main, le clavier à pied, le porte vent ou encore le soufflet. La multitude de tuyaux permet de produire plusieurs sons et ainsi d’interpréter des compositions classiques, de jazz, des berceuses ou encore des créations contemporaines. À lui seul, l’orgue représente tout un orchestre et c’est en cela qu’il demeure extrêmement moderne.

Un nouveau genre de partenariat pour la Fondation Rémy Cointreau

Si l’orgue est toujours présent aujourd’hui, c’est parce derrière lui se cache le facteur d’orgue. Cet artisan de haut niveau en est le créateur mais également le restaurateur. Il maîtrise la menuiserie, l’ébénisterie, la marqueterie ou encore la tuyauterie. Ce métier d’art est aussi complexe que l’instrument et nécessite une grande maîtrise du geste.

L’artisan conçoit ses œuvres selon les répertoires musicaux classiques et contemporains et même selon leur pays de résidence. Il doit être doté de solides connaissances historiques, musicales et mécaniques, mais aussi d’un intérêt certain pour les nouvelles technologies. En effet, aujourd’hui, les mécaniques évoluent pour produire de nouveaux orgues. Ces derniers feront à leur tour partie de ce riche patrimoine.

« Chercheurs d’Orgues » apporte un éclairage au-delà des frontières sur ce savoir-faire et participe ainsi activement à la transmission de celui-ci. La Fondation Rémy Cointreau s’est positionnée aux côtés de Schuch Productions afin de soutenir et valoriser ce savoir-faire trop méconnu mais essentiel pour la compréhension de notre histoire à tous.

Partagez cet article

Autres articles à lire...

Fondation Rémy Cointreau opus geste/s beaux arts & cie journal revue de presse

La revue de presse de la Fondation

Cette année, la presse parle des métiers d’art et des professionnels du secteur.

Reportage : Les fleurs de William Amor sont éternelles sur France 3 !

William Amor, ennoblisseur de matières délaissées, transforme les sacs plastiques en petites fleurs ou les mégots de cigarettes en mimosa. Découvrez en vidéo son savoir-faire poétique !