Annie Bocel – Estampe & gravure de poinçons typographiques

BRETAGNE1988

 

Annie Bocel est artiste graveur. En 2008, elle est diplômée des Métiers d’Art en gravure à l’école Estienne à Paris. Par la suite, elle s’initie au gaufrage et au marquage à chaud aux côtés du graveur Jean‐Luc Seigneur. Au même moment, elle suit une licence professionnelle de création et de reprise d’entreprise dans les métiers d’art.

 

En 2014, elle s’engage à recevoir un savoir‐faire en voie de disparition auprès de Nelly Gable. Cette transmission s’opère dans le cadre du dispositif Maîtres d’art & Élèves mis en place par l’INMA, au sein d’un cabinet de poinçons de l’Imprimerie nationale. Dès lors, elle pénètre dans l’univers très singulier de la gravure de poinçons typographiques.

 

Ce savoir-faire est rare et méconnu, mis à part dans l’univers de l’imprimerie traditionnelle. Il est exigeant et intimement lié à l’histoire et à l’évolution de la typographie.

 

C’est en toute humilité qu’elle intègre la longue chaîne de graveurs issue de l’invention de Gutenberg. Elle y fait la connaissance de ses paires, deux graveurs exerçant à l’étranger. Cette rencontre est la preuve que  le monde moderne n’a pas encore éteint le désir de pratiquer un tel savoir‐faire.

 

Recherche et innovation

Mue par une attente artistique et un désir de faire sens, Annie Bocel s’inscrit dans une démarche permanente de recherche et d’approfondissement des techniques. En effet, son approche prend racine dans la maîtrise des différents procédés qu’elle cultive : la gravure de poinçons typographiques, la frappe des matrices, la gravure en taille‐douce et le gaufrage.

 

La finalité commune de tous ces procédés est d’imprimer une empreinte. Cette notion d’empreinte est essentielle et résonne dans l’ensemble de ses travaux. A travers ses réalisations, elle invoque l’idée de trace, de mémoire et de sacré.

 

Volonté de transmission

La transmission est une valeur qui est chère à Annie Bocel. En effet, elle enseigne la taille‐douce dans un atelier parisien. Puis elle se diriger vers Créanog, imprimeur de gaufrage et de marquage à chaud.

 

Ce désir de transmission se manifeste plus encore lorsqu’elle dessine ses propres mains dans l’ouvrage Dessins de geste, gravure & poinçon typographique présenté à la Bibliothèque Mazarine en janvier 2019 (en collaboration avec Nelly Gable ‐ éditions des Cendres ‐ en partenariat avec l’INMA).

 

Elle anime quelques conférences pour témoigner de son expérience de la gravure et participe à des colloques internationaux comme l’IAPM (International Association of Printing Museum) à Cheongju en Corée du Sud. Elle fut également invitée d’honneur avec Nelly Gable lors de la clôture de l’ATYPI (Association typographique internationale) ainsi qu’à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne dans le cadre du colloque International Matière à Savoir‐Faire.

 

 

La Fondation Rémy Cointreau est fière de soutenir Annie Bocel dans l’acquisition d’une presse en taille‐douce qui lui permet de se consacrer pleinement à l’estampe et à la gravure de poinçons typographiques.

 

Manon Bouvier - Marqueterie de paille

MARQUETERIE DE PAILLE

Louis Monier - Menuisier en sièges

BOIS