SAVOIR-FAIRE DU

CARTON

Ce savoir-faire permet l’utilisation d’un matériau de base récupéré et recyclé : le carton.

On peut imaginer qu’il a un bel avenir devant lui, permettant toutes les fantaisies créatives possibles, il permet à l’artisan d’art d’en faire son métier à moindre coût. Le développement de cette activité en France a connu un réel essor dans les années 2000 avec des créations pour une utilisation fonctionnelle (meubles) ainsi que décorative (sculptures, lampes, petits objets) …

Le sculpteur sur carton doit avant tout trouver sa matière, ici Marie-Anne Thieffry utilise le carton double cannelure, ondulé solide et de taille auprès de commerces en général ravis de se débarrasser. L’idée de valoriser un engagement écologique qui a, pour le sculpteur sur carton une dimension importante.

Maîtrise, adapter, innover sont les maîtres mots de notre dentelière sur carton. En effet, l’action de transformer le matériau (contre collage ou dentelle de carton)est un véritable savoir-faire et demande une technique bien spécifique. Après création du moule (peut être en plâtre pour les sculptures féminins) et la sélection du carton, l’action chronophage est la découpe de lanières très fines, finesse qui permettra leur souplesse de froissage et de pliage. Ensuite vient la phase de l’encollage (temps de séchage également très longs), du pliage froissagede la mise en forme. Le temps de réalisation globale peut varier d’une pièce à l’autre entre 15 et 70 heures environ.