ARTISAN DU MOIS

Wilfrid Jolly est l’Artisan du Mois !

Wilfrid Jolly, orfèvre dinandier a été soutenu en 2018 par la Fondation Rémy Cointreau. Après une formation en arts appliqués, il a poursuivi son apprentissage auprès de l’orfèvre et Maître d’art Roland Daraspe. Dans son atelier, il développe des projets seul, en binôme ou en équipe afin de fusionner les savoir-faire et concevoir des objets d’art. Wilfrid Jolly se distingue par sa polyvalence et son utilisation de matériaux non ferreux pour créer des objets d’art aux formes biomorphiques. Dans cette nouvelle vidéo de l’Artisan du Mois ! découvrez son portrait.

Le métier

Le métier de dinandier est un savoir-faire séculaire qui allie chaudronnerie traditionnelle, orfèvrerie et sculpture. Il se base sur la déformation de tôles de cuivre par son martelage suivi d’un travail à la flamme, offrant ainsi une multitude de formes. Wilfrid Jolly explore ces possibilités infinies avec le métissage des matières tels que le bois, l’os ou la corne incarnant son approche créative et singulière du métier.

Le geste

Dans ce métier, le geste précis de la frappe au marteau est crucial. Tout le monde peut lever une masse et frapper, mais maîtriser la précision, l’intensité et le son de cette frappe demande des années de pratique. Les matières telles que le cuivre, le zinc et l’étain se révèlent sous les gestes et la maitrise de frappe du dinandier.

Transmission

La transmission est indispensable pour assurer la pérennité des métiers d’art, surtout lorsqu’ils risquent de disparaître. Pour l’orfèvre-dinandier, travailler aux côtés d’un apprenti c’est voir sa pratique avec un œil nouveau et sortir des sentiers battus. La répétition des gestes et leurs fréquences sont les piliers de cet apprentissage. La transmission est à double sens et permet la pérennisation du métier mais est aussi gage de son évolution.

La Fondation Rémy Cointreau, alignée sur cette volonté de transmission et de préservation des savoir-faire, valorise et soutient le savoir-faire de Wilfrid Jolly. Elle a contribué à l’acquisition d’un aspirateur puissant et d’un système de poste à souder TIG complet pour son atelier.

Partagez cet article

Autres articles à lire...

Fondation Rémy Cointreau partenariats Bureau du Designe de la mode et des métiers d'art

Ateliers de Paris : Prix de perfectionnement aux métiers d’art 2020

Les Prix de perfectionnement aux métiers d’art, savoir-faire en transmission, sont décernés chaque année par la Ville de Paris.

Bernard Mauffret est l’artisan du mois !

Dans le 11e arrondissement de Paris, Bernard Mauffret, ébéniste designer, nous fait découvrir son univers dans l'épisode 8 de notre série de vidéo-portraits sur les artisans de la Fondation.