Mathilde Jonquière – Mosaïste

Île-de-France –  1967

 

Après ses études à l’Académie Charpentier en 1987, Mathilde Jonquière obtient en 1992 un diplôme d’architecture d’intérieur à l’école Camondo. Par la suite, elle se forme dans l’agence d’architecture JB CREMNITZER jusqu’en 1997. Cette même année, elle rencontre la mosaïque sur un chantier. Ce coup de foudre pour ce savoir-faire artisanal est depuis devenu son métier.

 

Mathilde Jonquière ouvre son atelier à Paris en 2000. Au fil de sa carrière, elle collabore avec des architectes, des architectes d’intérieur, des décorateurs et des designers. Sous l’influence des motifs de l’Art Déco et de l’Art Nouveau, elle consacre son travail à l’abstraction, tout en s’inspirant de la sculpture, de la peinture, de la danse, des arts de la rue et bien d’autres.

 

Recherche et innovation

Mathilde Jonquière dessine et crée des fresques uniques à grande échelle, composées de matériaux précieux : marbre, émaux de Venise, pâte de verre et tesselles d’or. Alliant connaissances techniques et sensibilité artistique, elle propose pour chaque réalisation un projet sur-mesure à l’image d’un ouvrage de Haute-couture. Son travail plastique émancipe la mosaïque de ses affectations premières – décorer, orner, embellir – pour explorer un nouveau territoire de création. Mathilde Jonquière souhaite « dépoussiérer » le regard que le grand public peut porter sur la mosaïque. Elle travaille sur la recherche d’association de nouvelles matières et textures, et parle d’une « danse des matières tout en lumière dans un espace approprié ».

 

Volonté de transmission

Mathilde a formé Célia Ruellan entre 2015 et 2017. Elle a une équipe permanente de quatre personnes et accueille des apprentis. Elle participe aux JEMA (Journées Européennes des Métiers d’Art) et fait découvrir son savoir-faire qu’elle veut transmettre de manière contemporaine.

 

 

La Fondation Rémy Cointreau est heureuse de soutenir Mathilde Jonquière dans son nouvel élan créatif qu’elle donne à son savoir-faire, en intégrant de nouveaux matériaux en pierres dures (formation gemmologie & matières premières).

 

 

Sylvie Deschamps - Maître d'art, brodeuse d'or

Valentine Huyghues Despointes - Maroquinier

MAROQUINIER