Grégoire Scalabre – Sculpteur Céramiste

PARIS – 45 ans 

 

Grégoire Scalabre découvre la céramique à l’atelier de tournage et modelage de l’école où il est pensionnaire de 10 à 15 ans. A 16 ans, il entre en apprentissage à l’Atelier du Sage de Dieulefit dans la Drôme, formation complétée au plan théorique au Lycée de la céramique de Longchamp.

Passionné par l’architecture et le design, sa démarche artistique s’affirme bientôt par la remise en cause des bases du geste auprès d’Agir Céramique suivie d’une formation à la chimie de l’émaillage. Il poursuit l’expérience du sensible notamment comme formateur céramiste dans l’univers carcéral à la maison d’arrêt de Bois d’Arcy puis à l’Institut de la céramique française.

 

En 2002, il fonde son propre atelier. En 2005, il créé avec Christophe Bonnard, l’association «Arts et Techniques Céramique» et école de céramique à Paris. Il y enseigne et souhaite apporter une vision contemporaine et complète de la céramique.

 

En 2018, il participe à l’exposition collective « L’expérience de la couleur à Sèvres » à la cité de la céramique. En 2018, il présente ses sculptures autour d’une nouvelle technique (projection de marbre sur céramique) à la Galerie NEC (depuis 10 ans) au PAD et Grand Palais.

 

Récompenses : « talents à la carte » – salon Maison & objet 2007

 

Volonté de transmission

En 2005, il fonde l’école Arts et Techniques Céramiques et forme les futurs étudiants au CAP de tournage en céramique mais est formateur depuis 19 ans (forme actuellement 32 élèves par an).

En 2015, Grégoire et son amie Pia, céramiste, décident de la création de l’Atelier de céramique au Kremlin-Bicêtre et les travaux s’achèveront en 2020. L’idée est de créer un espace d’échange, de transmission du savoir-faire autour d’une vision contemporaine de la céramique (cours et stages de tournage et modelage destinés aux amateurs et confirmés (groupe de 6 élèves) – préparation au CAP tournage en céramique) – La possibilité d’une vente sur place est étudiée avec une offre de collections d’objets à l’occasion d’évènements ainsi que d’autres circuits de distribution. Deux postes sont à créer (professeur et stagiaire). La description et l’évaluation des travaux du local prévoit un budget de 10 K€ en auto-financement à deux.

 

En 2018, il édite l’ouvrage pédagogique « Céramique : répertoire de formes » chez Eyrolles.

 

 

La Fondation Rémy Cointreau permet à Grégoire l’acquisition d’un four car il souhaite développer sa recherche autour du procédé de surface de marbre et du revêtement minéral sur céramique.

 

Sandrine Raffin - Archetière

BOIS

Laurel Parker – Design et Reliure d’art

RELIURE