Mona Oren est l’artisan du mois !

Dans ce cinquième épisode, nous vous faisons découvrir le monde de la cire à travers Mona Oren.

Elle en parle comme « son premier amour », sa matière de prédilection depuis plus de vingt ans.

Depuis 2020, elle travaille dans son atelier parisien où elle réalise des œuvres tridimensionnelles qui font ensuite l’objet d’une mise en situation : spatialisation, transcription, série photographique ou vidéo.

Son savoir-faire se caractérise au moment où la cire passe de l’état liquide à solide. En une fraction de seconde, la matière se fige immédiatement. Elle pousse son travail au maximum pour fabriquer des fines feuilles allant de 1 à 2 millimètres. Au fil des mois, sa délicate tulipe de cire prend forme. Elle améliore la qualité de la matière, permettant la flexibilité de sa tige et de ses pétales pour en devenir incassables. Blanches, noires et depuis peu mouchetées, pour chaque fleur, les manipulations sont multiples.

La Fondation Rémy Cointreau aide Mona dans l’acquisition de matières premières et d’équipements pour son atelier.

 

Pour en savoir plus sur Mona Oren, cliquez ici.

Partagez cet article

Autres articles à lire...

Découvrez le savoir-faire de Jacques Loire, Maître Verrier

Jacques Loire a repris l’atelier créé en 1946 par son père Gabriel Loire pour la réalisation de ses vitraux et mosaïques.

Fondation Rémy Cointreau Stanislas de Quercise

Podcast avec Stanislas de Quercize, administrateur Fondation Rémy Cointreau, avec Luxurynsight x FashionNetwork

Entretien entre Godfrey Deeney de FashionNetwork.com et Stanislas de Quercize de la Fondation Rémy Cointreau.